• temoignage de Donald SORO(JRJC)publié par AMOYA BEAUDELAIRE

    La lettre du SEIGNEUR à son peuple

    « Un frère m'a partagé une parole qu'il a reçue  de Dieu adressée au peuple et aux serviteurs de Dieu. J'ai été tellement édifié par cette lettre que  j'ai décidé de la mettre en ligne et la partager à tous. Cette lettre lui a été dite par le Seigneur la semaine passée. Lisez attentivement et si  possible, partagez cette lettre avec toutes vos connaissances.» Donald SORO

    LA LETTRE

    Mon avènement n'est pas celui d'un homme mais celui d'un Roi, d'un grand Roi tout-
    Puissant, assis sur son cheval blanc et tenant dans la main les sept chandeliers d'or pour juger et réprimander tous ceux qui n'auront pas cru en moi, car je suis l'ALPHA et L'OMEGA Apocalypse 22:13.
    Mon Nom est tellement grand que quiconque ne le reçoit pas n'est pas digne de moi et ne peut voir ma Gloire dans sa VIE.

    Je reviens bientôt dit l'Amen.
    Trouverais-je la FOI sur terre ? Trouverais-je des gens dignes de moi ? Lavez vos robes, car elles sont pleines de tâches et même trouées. Oui dépouillez-vous de  toutes vos mauvaises œuvres car la fin approche, mon jugement approche.

    A vous tous mes serviteurs : venez à Moi car je ne vous  trouve pas dignes, purifiez-vous, purifiez vos cœurs et lavez-vous les mains. Ma  rétribution sera  grande  contre  vous mes Pasteurs parce que  mon peuple  périt et vous vous engraissez, votre justice n'est point juste. Regardez à l'horizon, Celui qui juge  arrive. Il vous sera difficile de  passer par la porte étroite si vous ne vous repentez pas.

    A toi mon peuple, déchire ton vêtement et sois dans le deuil, car ma rétribution sera grande  contre toi. Où  es-tu mon peuple quand je te cherche ? A quoi t'occupes-tu mon peuple ? Les jours sont mauvais. Je reviens  bientôt ; trouverais-Je la foi en toi ? luc18 :8
    Es- tu prêt à M'accueillir ? Je reviendrai comme un voleur, alors dépouille toi aussi de tes œuvres qui ne m'honorent pas. Je suis Saint et quiconque M'accepte doit l'être.
    Vos voies vous paraissent saines mais elles sont souillées.

    Repens-toi donc mon peuple et sanctifies-toi, car l'AMEN revient BIENTOT.

    Auteur : Joël Kouadio


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :